Je me suis inscrite à l’appel à projets lancé par la Fing (Fondation Internet Nouvelle Génération) et l’association Design The Futur Now. Le thème « Les nouveaux usages du numérique » était on ne peut plus en lien avec mon projet de diplôme. L’inscription était ouverte à tous les porteurs de projets proposant une innovation liée à l’utilisation des technologies numériques. Le but est, après une phase de sélection, de donner l’opportunité à dix candidats de présenter leur projet lors de l’édition du onzième Carrefour des  Possibles en PACA, devant une assemblée de professionnels, de journalistes et de curieux, bref, une belle assemblée de deux cent personnes qui sont autant de contacts possibles pour aider à la réalisation et à la communication du projet.
     J’attendais beaucoup de cette expérience et décidai de m’y lancer à fond. En effet, c’est pour moi, simple étudiante, une vraie chance de pouvoir affronter le regard de professionnels sur mon projet, de quitter le doux cocon de la classe et de m’exposer au jugement de personnes travaillant le matériau numérique depuis des années. La majorité d’entre elles est pratiquement ignorante en matière de design. Je pris le risque de me confronter à un mur d’incompréhension : « Mais pourquoi un designer se lancerait là-dedans ? A quoi sert son projet ? ». Autant de questions que je craignais de croiser et auxquelles j’allais essayer de me préparer.

 

bandeau_gds_partenaires_2_6a7b5

      Après une phase de sélection, je suis retenue pour présenter mon travail le 19 Janvier 2011. Bien que ce soit très tôt par rapport à l'avancée de mon projet, cette sélection  est pour moi le moyen d’accélérer cette étape de mon projet et de la faire figurer dans mon mémoire. Évidemment, je ne pourrais pas présenter un produit fini le 19 janvier mais un scénario d’usage reprenant la famille Legrand comme exemple.

Quelques liens intéressants :

http://fing.org/

http://fing.org/?Retour-sur-le-11-Carrefour-des