Après l'approche très pragmatique qu'a nécessité mon intervention au Carrefour des Possibles, j'ai décidé d'aborder le numérique dans l'habitat d'une nouvelle façon. je me suis alors attachée à retranscrire le caractère enchanteur, quasi magique, des technologies numériques. Ainsi, l'animation In a landscape tente de saisir, comme le pourrait faire une ique chronophotographie, les étapes de la substitution de l'espace matériel, physique, par un espace virtuel. L'homme, ici, n'est ni acteur ni usager. C'est son environnement qui se métamorphose dans une atmosphère flottante et onirique, soulignée par la musique de John Cage.